La Madeleine (59)

Contexte du projet

Dialogue compétitif pour la gestion et la modernisation de l‘éclairage public équipe CEGELEC / concours gagné

Le projet lumière

Des grands mats en béton bicolores: brique et pierre

Une minéralité naturelle. Un hommage à l‘architecture du nord Les grands mâts, de 10 m de haut servent à la fois les éclairages fonctionnels et de valorisation. Leur constitution en béton coloré et de morceaux de pierres naturelles confèrent au site une minéralité naturelle de haute tenue. D‘un geste ample en arcade, de grande crosses courbes s‘élancent vers l‘église. Ils instaurent au site une dimension à l‘échelle des monuments proches, incitent à élever le regard et à oublier le parking.

Eclairer le parc

Une voute végétale de lumière: Le parc relie deux places en cœur de ville. Actuellement, il est plutôt délaissé. Le projet développe une requalification qui vise à le rendre plus attractif et sécure. Le but est d‘agrandir la perception de l‘espace environnant. Les espaces périphériques de l‘allée en arrière-plan ont un rôle déterminant. Ils structurent et qualifient le site. C‘est ainsi que s‘installe une qualité du regard et une sensation de sécurité: L‘allée arborée: une lumière blanche de qualité vers le sol et vers la voûte végétale particulièrement dense, même l‘hiver. Eclairage par des lanterne et projecteurs à leds sur mat en bois

Mise en valeurs patrimoniale

L‘Eglise Sainte Madeleine Lumière de dominante blanc chaud valorisant la pierre et la brique Accentuer particulièrement les partie hautes de l‘édifice dont le clocher visible de loin et le porche d‘entrée sculpté dans sa profondeur. Eclairage rasant à partir des toitures pour donner du relief aux modénatures. Les vitraux des ailes, éclairés de l‘intérieur, font valoir l‘imagerie de Sainte Marie Madeleine.

galerie